XXIV — AFROpoésie

Poème de Driss Korchi (1970-) – Partenaire d’AFROpoésie – MAROC Je traverse le cadran désertique. Le chant nimbe la nuit où le cadran voit filer des étoiles… Le cactier guette! Le vent va bientôt devenir despotique. Je traverse le gué sans me méfier des pas absorbés des fennecs. Un menhir rugit de l’érosion… Je traverse […]

via XXIV — AFROpoésie

Publicités

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.