Roman : Atome décroché . Episode 4 HISTOIRE de K … Ambition .

    Roman : Atome décroché . Episode 4 HISTOIRE de K … Ambition.
Fin de l’épisode 3
Rien ne sera plus confidentiel
Demain je verrai le soleil
Et chaque flocon ne fondra pas car je suis le témoin de faits mémorables
Vos yeux donneront une valeur honorable .
                                               Episode 4 HISTOIRE de K … Ambition.
Je m’appelle Kamil , alias K pour ma vie nocturne. Je suis né sur l’île Rouge dans une magnifique ville ( un port ) où mer,  brousse et forêts sont les gardes mangers des habitants. Petit à l’école primaire , on me surnommait K Warrior. Personne ne pouvait me toucher, je me défendais contre bec et ongles et prenais partie pour les plus faibles . L’île Rouge, c’était la France dans l’océan indien. On vivait de son immensité, j’étais avec des pêcheurs . Enfant, pieds nus, je jouais dans la rue ou en aventure dans la brousse. Avec les autres gamins , on cueillait des bananes , des fruits de la passion souvent à peine mûrs ! La forêt était notre gamelle, le ventre plein et la tête pleine d’images, on rentrait heureux . Mère près du feu et père basané revenait des champs.  Il contrôlait les cahiers, aucune faute d’orthographe n’était admise. Il était très sévère . Je pense qu’il s’enrichissait grâce à nos productions. Je récitais mes leçons avec Mère .
Mais en 1972, cette grande île a pris la décision de consommer son divorce avec la France, tous les étrangers vivant sur le sol rouge étaient amenés à plier bagage ( vers d’autres contrées , Nouvelle Calédonie ou le continent ) . Une fâcheuse nouvelle ! Ma grand-mère créole nous invita à la rejoindre sur son île natale !
Premier atome décroché de ma vie de jeune garçon
Plus de brousse ni de guerre K Warrior de boutons
Il fallait bien s’accrocher à mille autres sillons:

Les rues de la ville très métissées
Je vagabondais . Tout me paraissait grandiose
L’horizon pointait dans le ciel bleuté
La mer et les falaises se saluaient sans pose.

Dans la forêt très éloignée, je n’osais pas froisser les fougères
L’eau des cascades frétillait,  chantait à travers les pierres
Les montagnes majestueuses embrassaient mon univers

je m’inclinais et je m’extasiais : Une nouvelle adaptation
Dans une autre immensité différente: une île d’adoption .

Ma vie d’adolescence achevée que je me suis fait incorporé ( service militaire obligatoire ) . Après, un dilemme continuer mes études de droit ou travailler pour soutenir ma famille financièrement. J’ai décidé de sillonner la rue pour des petits boulots :

Puis une traversée du désert
Une grande période de galère.

Pendant laquelle je connus le chômage de 2 années jusqu’au jour où un copain me présenta à MP, l’ex portier du Wagon discothèque m’ayant introduit auprès d’Akim , le remplaçant temporaire des frères C. D. véritables propriétaires des lieux. Je fus finalement embauché comme serveur extra en salle. La première nuit, alors que j’attendais l’ouverture des portes de la discothèque, je rencontrai Alix qui débutait comme Aide DJ de L man.  Pas terrible comme début, mais j’avais la rage de la gagne accrochée aux tripes et une ambition dévorante qui brûlait en moi ( plus tard, Alix allait devenir mon ami de route et mon associé. )

Un soir avant l’ouverture du WAGON , Alix est arrivé avec à son bras une perle créole sortie tout droit d’un coquillage . Toute blanche vêtue , mon ami me fait les présentations : Sherley .
( à suivre ) LUCYE RAYE 13  février 2019

Ce roman , tous les faits, tous les sentiments, les personnages ,dialogues, lieux, prénoms ( modifiés ) avec un style où j’essaie de tout mon cœur d’encre d’ancrer un métissage de l’exactitude rigoureuse de la vie d’un homme agrémentée du parfum exotique de poésies et des recherches sur internet . Les événements bien réels mais la réalité brassée avec mon imagination pour que qu’il n’ y ait plus de ressemblance avec des personnes vivantes ou mortes ,ce serait alors une pure coïncidence.

Publicités
A propos LUCYE RAYE 57 Articles
Biographie LUCYE RAYE Marie Lucie Mayot Crescence( Poétesse) : J'écris depuis mon enfance sous le pseudonyme de Lucye Raye née le 4 avril 1954 à Cilaos Île de LA REUNION (974) 10 recueils en autoédition Blurb (vente en ligne numéro ISBN ) dépôt à la BNF 3ème de classement de la ligue des poètes 2017 2ème de classement des poètes de la ligue des poètes 2016 Correspondance de poésie en liberté océan indien (concours de poésie pour les jeunes) depuis 2015 ! Mon site depuis février 2015 https://www.lucyeraye.fr Participation pour le livre " Réunion vue de l'espace " en 2014 Photos de l'astronaute Pavel Vinogradov 1er prix de poésie CRDP Polynésie en 2009 Retraitée de l'Education nationale Chevalière des palmes académiques Poétiquement vôtre !

7 Commentaires

  1. DE Nom: Béatrice Montagnac

    Message: Bonjour Lucye
    Quelle belle présentation de K et de son île rouge magnifiquement romancé
    A suivre
    Douce après midi je t’embrasse

  2. De Nom: Hoarau
    Message: Tu nous laisses toujours sur le qui vive , en attente et en haleine
    C est passionnant ce début mais attendons la suite !!
    Bisous et amitiés Lucie

  3. DE Nom: Malena manuel

    Message: C’EST bien présenté je ne m’en lasse pas de plus en plus intéressant un commencement plutôt bien réussi je reste addictive à ce roman..trop bien .
    Bravo Lucie .. bonne soirée 💓💓💓

  4. DE Mary Huber Magnifique suite déjà nous commençons à en connaître plus sur lui …mais là coquine tu nous laisses sur notre faim … j’aime beaucoup ce roman poétisé moi qui n’aimais pas les romans d’amour je suis accro… merci Lucie c’est vraiment un plaisir à lire… Bisous ❤️

  5. De Mik …Merci pour cette histoire intrigante qui ne me donne qu’une envie, de tourner les pages suivantes, mais il est vrai que les feuilletons font parti de « l’american dream », alors je lirais la suite sans me presser pour mieux délecter ce roman réalité/fiction…

  6. Nom: Thierry Malet
    Message: Bonjour,

    J’aime beaucoup cette image comparée, d’un oiseau au ramage trillant et d’un homme à chemise à jabot !
    Aujourd’hui je suis paré, je vais même me préparer pour aller m’emparer de la suite de ton roman! 😉 Exquis!
    Bonne journée

    Nom: Thierry Malet

    Message: ton 4ème épisode montre à quel point notre terre peut se montrer généreuse et/ou devenir cruelle et stérile! Ton aventurier galant en a fait la dure expérience : jeune et vivant dans son insouciante opulence, le voilà livré à lui même dans son adolescence et perdu dans une autre vie, un autre monde qu’il devra conquérir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.