Le Grand Amour Roman poétisé . Route de l’amour 11ème épisode LA PREMIERE

Le Grand Amour
               Roman poétisé . Route de l’amour 11ème épisode LA PREMIERE

Ne pas rater le fil voici les 10 liens :

1er épisode https://econightblog.org/route-de-lamour-roman-photos-poetise/

2ème épisode https://econightblog.org/2eme-episode-roman-poetise-route-de-lamour/

3ème épisode https://econightblog.org/roman-poetise-fiction-3eme-episode/

4ème épisode https://econightblog.org/roman-poetise-la-route-de-lamour-4eme-episode-cyclone-ayme/

5ème épisode https://econightblog.org/le-grand-amour-5eme-episode-roman-poetise-route-de-lamour-meteo-du-coeur/

6ème épisode https://econightblog.org/sur-la-route-de-lamour-roman-poetise-6eme-episode-couvre-feu-en-pas-de-danses-exotiques/

7ème épisode https://econightblog.org/roman-poetise-la-route-de-lamour-7eme-episode-amazone-de-minuit/

8ème épisode https://econightblog.org/le-grand-amour-roman-la-route-de-lamour-8eme-episode-jimagine/

9ème épisode https://econightblog.org/roman-poetise-route-de-lamour-9eme-episode-veuve-rouge-et-noire/

10ème épisode https://econightblog.org/le-grand-amour-roman-poetise-chemin-de-lamour-10eme-episode-stresse-et-paillettes/

Fin du 10ème épisode :
Ma voix ne sera jamais cassée
Je chante pour la paix .
Et voilà, il est déjà l’heure, Monsieur X est devant ma porte. Il faut y aller !
11ème épisode LA PREMIERE
20 heures: dans la berline aux vitres blindées, je suis silencieuse!                                                                        Je passe par la porte de sécurité à l’arrière . Direction ma loge .
LUI me rejoint aussitôt et me dit que toute la logistique est au top et les jeux de lumière feront de moi la star de cette première . Il me serre dans ses bras pour essayer de me ressourcer et il me répète qu’il me retrouvera qu’à la fin du spectacle ! Tous les décibels sont programmés et à chaque changement de décor, l’habilleuse sera là pour me mettre le nouveau look …
D’ailleurs, elle arrive juste à point pour ma préparation du maquillage, le masque et la robe pour l’entrée sur la balançoire en amazone rouge et noire .
23 heures: J’entends les cris et du miroir teinté je vois le public, les gens  dansent sur les dernières musiques à la mode .
23 heures 55: la glace s’ouvre par magie .Toutes les lumières s’éteignent, ne restent que les briquets et les torches des i phones, les spectateurs hurlent mon nom VEUVE ROUGE ET NOIRE …. AMAZONE ….
Les spots m’éclairent, je descends lentement du plafond en me balançant. Les danseurs ont commencé sur la musique que j’aime leur chorégraphie et je débute mon récital. SILENCE DANS LA SALLE . ET JE COMPRENDS qu’ils sont tous émotionnés, scotchés et ils répètent tous en chœur:
NON … Non, je ne mourrai pas
Non, non tu ne mourras pas
Oui, tu vivras
Oui, je serai là …
L’étoffe rouge de ma robe se froisse de ma poitrine à mes cuisses, ma chevelure rousse est une vraie vague à chaque mot qui résonne en écho .
A un certain moment, je me dissimule dans l’obscurité totale . Un suspens ! Les cris des spectateurs :                                                                                                                                                                                                    Où ÊTES -VOUS ? Amazone en écho . Où ES-TU ?                                                                                                   Je me fais désirer …
Je reviens métamorphosée
Dans une tenue transparente immaculée :

Vous refusez de voir du noir
Et pourtant la terre est sombre
Vous allez vous abreuver
De mes mots bleus et orangés

Vous voulez tous que le monde soit heureux
Ma flamme aveugle vos yeux
Déposez sur votre voisin un regard assoiffé
On va nager dans un bain de mes mots dénudés

Allongée sur la scène … C’est du délire .
Mes interrogations voluptueuses deviennent des soupirs :

Je ne sais pas si tu dors
Je ne sais plus si tu vis
Je ne sais pas si tu es mort
Je ne sais plus si tu me lis

Mais je sais que le soleil est d’or !
Que la solitude m’envahit !
Que la lune n’a pas toujours tort
Elle est toute ronde et me sourit .

Avec elle, mes mots se battent corps à corps
Plume et encres fuient
Elle a trop de ressort
Et moi, je crie …

Un appel bien trop fort
Tu ne m’entends pas dans ce lit
Dois-je utiliser le cor ?
Faire encore plus de bruits …

Je ne sais pas où tu dors …
Je ne sais plus où tu vis …

J’impose, je me transforme et j’émerveille. Le public aime cette candeur bouleversante…
Je renverse les habitudes du showbiz par mon mystère.
Pour le dernier texte , c’est un volcan … Je disparais dans une lave de lumière!
J’entends à peine les applaudissements … Que les derniers mots que tous scandent :
Ta voix ne sera jamais cassée
Tu chantes pour la paix .
Et je me retrouve titubante dans les bras de LUI devant un rideau qui tremble avec le son du dernier morceau .

LUCYE RAYE 27 octobre 2018 ( à suivre )

Dialogues, lieux agencés EN FICTION poétique.Toute ressemblance avec des événements réels, des personnes vivantes ou mortes serait pure coïncidence.

Publicités
A propos LUCYE RAYE 63 Articles
Biographie LUCYE RAYE Marie Lucie Mayot Crescence( Poétesse) : J'écris depuis mon enfance sous le pseudonyme de Lucye Raye née le 4 avril 1954 à Cilaos Île de LA REUNION (974) 10 recueils en autoédition Blurb (vente en ligne numéro ISBN ) dépôt à la BNF 3ème de classement de la ligue des poètes 2017 2ème de classement des poètes de la ligue des poètes 2016 Correspondance de poésie en liberté océan indien (concours de poésie pour les jeunes) depuis 2015 ! Mon site depuis février 2015 https://www.lucyeraye.fr Participation pour le livre " Réunion vue de l'espace " en 2014 Photos de l'astronaute Pavel Vinogradov 1er prix de poésie CRDP Polynésie en 2009 Retraitée de l'Education nationale Chevalière des palmes académiques Poétiquement vôtre !

4 Commentaires

  1. Message de Maléna  » Oulla .. belle entrée pour la reine de nuit.C’est frissonnant toujours à couper le souffle..ton roman m’attire de plus en plus…en rouge et noir elle reste une belle femme qui s’installe dans sa beauté .je ne perds rien de ce spectacle je suis ton roman il est trop bon à la hauteur même toi ça donne toujours envie d’aimer en tout cas je dévore ça au fur et à mesure un blog agréable où il fait bon venir..

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.