Le Grand Amour 5ème épisode ROMAN poétisé ( Route de l’amour) : Météo du cœur .

 Le Grand Amour
             5ème épisode ROMAN poétisé ( Route de l’amour) : Météo du cœur .
Fin du 4ème épisode
Cette tempête sera notre arme …
    Il a allumé sa petite radio avec des grésillements… Je comprends alors qu’il est sur le qui vive … Je sombre dans un sommeil de rêve : Le manteau de cuir devient couche et tendresse, le vent nous emmêle, tout devient étrange .
                                                       5ème épisode Météo du cœur
Au réveil, lors de cette aurore
Un rayon brille d’or
Une lumière vive s’installe dans mon décor
Tu es mon amour, mon soleil
Nous resplendissons de couleur d’arc-en-ciel…
Le temps s’est calmé, le cyclone « Aymé » s’éloigne très vite vers le sud ! Une nuit dévastatrice pour l’île. On ouvre les portes ,des rayons de soleil entrent dans la maison, la mer a repris son visage calme et un petit chemin vers le rivage est jonché de feuilles et de branches de pandanus ( fameux vacoas de mon île lointaine), je me fraye un passage, je saute pour atteindre le sable . Déjà la fin de l’après midi, la journée a fui plus vite que le cyclone et l’océan se prépare à recevoir en reflets aquatiques la lune embellie et ses filles étoilées. Mais à cet instant des couleurs multicolores aveuglent ce crépuscule naissant .
LUI Dans son bureau aménagé d’une bibliothèque hors du commun ( électricité et réseaux téléphonie sont rétablis ), il téléphone pour avoir les dernières nouvelles et agencer ses rendez-vous et les prochains spectacles pour la boîte de nuit et aussi son roman .
MOI, assise au pied du baobab, il ploie sous le nombre des ans, il frissonne de la musique de l’océan et fredonne avec le vent ! Ses feuilles pleurent encore du ravage de Aymé : cet arbre géant a résisté à tous les cyclones des siècles passés, de ses racines, il embrasse les lames blanchies et me fait une antre de ses bras:             J’écris de ma muse sereine sur ce téléphone de la génération nouvelle, plus besoin de cahier gris où les feuilles volantes se perdaient avec l’alizé, maintenant c’est ce drive de nuage bleu qui protège mes données !
                  Météo du cœur
Mon cœur afflue avec les nuages
Du blanc et du gris pour mon âme sage
Depuis des jours, se cache le soleil
Des éclairs hachent le ciel

Mais l’amour est la chaleur de mon corps
Même s’il fait sombre dehors
Je ne vois plus ni pluie ni brouillard
La météo de mon cœur chasse le blizzard .

Je ne pleure plus ,
Tu m’avais prévenue
Tu es la météo du cœur
Une prévision de bonheur

Tu évacues les averses
Tu m’aimes, tu les disperses
Ta passion me bouleverse !

Ah ! Tiens ! Un petit signal pour mon mail, je clique, c’est LUI, je déguste et savoure chaque mot .
Cette lecture est étourdissante ! Les vagues s’étalent et meurent sur mes jambes. Je me retourne et LUI est juste derrière mon dos ,je ne l’avais pas entendu avec le clapotis de l’eau ! Mes joues rougissent en le regardant , son texte m’avait transportée très loin sur ma terre de naissance :
 Nuit nébuleuse .
Mon île se déshabille de sa robe sous les cieux
Le crépuscule a ouvert ses bras
Une beauté somptueuse, un naturel audacieux
Tout est frissons de haut en bas

Mon île est sensualité
Nuit nébuleuse nous appelle à la jouissance
Une séduction remplie de secrets
Un embrassement d’étoiles en innocence

La lune dans toute sa splendeur
Jette des regards interdits
Ma terre est dépouillée de pudeur
Le tulle est déchiré de désirs fleuris

Mon volcan tremble de laves sublimes
Notre amour en étreintes d’ un même hymne
C’est une offrande enthousiaste sans séisme !

Le tronc du baobab est notre appui. Nous nous penchons l’un vers l’autre. Nos yeux brillent et rient. La volupté nous terrasse même la lune reflétant sur l’océan est devenue brûlante … Ce doux instant est brisé par une branche invisible et instable (seul témoin de cet élan fragile )et elle termine sa chute dans la vague .
LUI
– Viens, je dois faire le point avec toi sur la suite à donner pour tes passages en star dans la boîte de nuit, pour le moment, on ferme une semaine pour le nettoyage après le passage du cyclone.
De toutes les façons , nous tiendrons bien la route .
Moi
– Ah ! Nous irons faire de la musculation, car il faudra avoir plus de muscles pour la soutenir cette route !

Lui … Il sourit de ma boutade et me touche les muscles du bras puis me caresse les cheveux tout mouillés avec les embruns :
-Tu as suffisamment d’énergie dans ton hippocampe pour métamorphoser cette route de l’amour …
Il entend ma respiration quand nous grimpons en bord de mer la falaise , mon cœur gronde comme la vague qui la frappe .
Il est déjà près de 20 heures et nous entrons dans sa demeure bras -dessus, bras -dessous !

(A SUIVRE)  LUCYE RAYE 3 octobre 2018

Publicités
A propos LUCYE RAYE 59 Articles
Biographie LUCYE RAYE Marie Lucie Mayot Crescence( Poétesse) : J'écris depuis mon enfance sous le pseudonyme de Lucye Raye née le 4 avril 1954 à Cilaos Île de LA REUNION (974) 10 recueils en autoédition Blurb (vente en ligne numéro ISBN ) dépôt à la BNF 3ème de classement de la ligue des poètes 2017 2ème de classement des poètes de la ligue des poètes 2016 Correspondance de poésie en liberté océan indien (concours de poésie pour les jeunes) depuis 2015 ! Mon site depuis février 2015 https://www.lucyeraye.fr Participation pour le livre " Réunion vue de l'espace " en 2014 Photos de l'astronaute Pavel Vinogradov 1er prix de poésie CRDP Polynésie en 2009 Retraitée de l'Education nationale Chevalière des palmes académiques Poétiquement vôtre !

6 Commentaires

  1. Pour mon roman voici un commentaire d’une lectrice qui ME suit
    Message: Wouah!..il prend toujours son temps,rien ne presse pour lui.C’est charger d’émotions et de sensualité la passion est au rendez-vous si intelligent elle brûle d’amour pour lui…Lucie trop bon ton roman c’est le calme avant la tempête hé hé..ou trouves tu autant d’inspirations tu es fortes mon amie..
    Continue à nous faire rêver..moi j’adore…

  2. Ce roman style panaché , métissé , poétisé : NE LE RATEZ PAS .
    Depuis les publications de ce roman ,les commentaires et messages sont tombés sur mon lien de mon propre site que je publie sur de ce 5ème épisode ( maintenant que les commentaires sont ouverts ) MERCI Mike : l’administrateur et mes lecteurs , Claire ,Maléna, Evelyne, Tia , Thierry, Jean Marc , Joëlle . Merci aux autres visiteurs et lecteurs anonymes …

    1 MERCI 19 SEPTEMBRE 2018 DE CAPUCINE
    Otttttt trop croustillant..ça fait
    renverser..olala..plus sérieux que le premier otttttt mi adore ça ..roman d’amour frissonnant… arrête fait rêve
    a moins ôteeer..o la suite mi tombe a la renverse moins lé surrrr..lolll

    2 DE MALENA
    Message: Trop bon ton roman un bon début de rencontre très frissonnant ..Oulà..que sera la suite!!!…

    3 De Thierry TITI Yab Malet
    Génial le nafer
    Je te félicite une fois de plus pour ce roman poétisé
    Bisous

    4 De Tia Bess le 24 septembre 2018
    Je suis arrivée au milieu de ta nuit, dans ton Univers fascinant, y lire tes si belles poésies, au royaume des étoiles qui te sont si chères ! Bravo ! Mes amitiés poétiques. Tia

    5 De Maléna Manuel 24 septembre 2018
    Message: Oh oh..ça devient de plus en plus intéressant..on dirait la renaissance d’un deuxième amour lui très aimable et très élégant avec elle ils sont sur la même longueur d’onde..très touchant en harmonie parfaite..il n’y a pas de voile qui s’intercale entre elle et lui tout s’accorde jusqu’à présent..la suite doit être renversant…Oula j’attends ça avec impatience…en poésie..en slam..en roman..tu me feras toujours rêver belle poétesse 😘👍👋

    6 DE Thierry le 24 septembre 2018
    Bonsoir ma soeur Lucie Mayot Crescence J’aurai bien aimé laisser un commentaire sur ta route de l’amour mais le site me dit que les commentaires sont fermés!! C’est une très belle suite de ton roman poétisé. Merci de me l’avoir fait découvrir. Bonne soirée à toi et à très bientôt.

    7 Message de Evelyne Ponlevoy 25 septembre 2018
    Bravo pour ce nouveau défi et travail littéraire
    Du suspens …. on attend la suite !

    8 Commentaire de Claire 26 septembre 2018
    merci à Claire de Pérignon pour ce beau commentaire  » J’aime beaucoup ce style qui mêle l’ambiance d’ici à celle des îles… »

    9 Le 28 septembre 2018 ( après la publication du 4ème épisode )

    10 Messages et commentaires
    Avis d’un ami : « c’est formidable et c’est très bien écrit !  »

    11 Maléna  » Bonne soirée…pas rien que dehors le cyclone ça passé… Ahah..😉👋  »

    12 Message 28 septembre 2018
    Nom: Malena manuel
    Message: Oh..ça fait frissonner il va y avoir un deuxième cyclone en tout cas moi je trouve ça magnifique ce roman….lui toujours calme prend tout son temps… elle elle l’attente .. avec une vague de désirs..
    Tout est bon a lire avec toi tu me surprendras toujours tu as une grande et incroyable inspiration..
    J’imagine bien la suite hé hé….en attendant le rêve est permis…

    13 Le 29 septembre 2018 message de Brigitte Malet
    bonjour Lucie et merci pour tes mots sur la route de l’amour
    Cordialement

    14 De Joëlle
    Un style panaché et métissé, en effet ! ;)
    Bon week-end, Lucye
    Bises
    Joëlle

  3. Le 5 octobre de Thierry Titiyab Malet Seule la tendresse devrait nous envahir tel ce ressac, sur un va-et-vient constant et ce au fil du temps! L’intemporel !

  4. Message reçu le 6 octobre 2018 Nom: D.Badar

    C’est un plaisir de venir sur ce blog, il est bien fait et tes mots restent et resteront éternellement un régal de lecture. Merci .

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.