Soutenez-nous

La Maman et la Putain : du soulèvement manqué à la révolution en chambre — Le Comptoir

À l’heure où François Ruffin et Gilles Perret nous offrent « J’veux du soleil », film qui rend grâce aux gilets jaunes (il serait prématuré de rendre hommage), on se souvient du film-mythe de Jean Eustache sorti en 1973, et de cette génération désarmée après Mai 68, que d’aucun n’ont si bien dépeint que le cinéaste déchu. […]

via La Maman et la Putain : du soulèvement manqué à la révolution en chambre — Le Comptoir