FICTION . Mélodie du désert . Troisième épisode : Prince des sables .

 FICTION . Mélodie du désert . Troisième épisode : Prince des sables .
Fin de l’épisode 2 : Enfin Mère m’appelle , il a ouvert les yeux !
– Pas de gestes brusques , Monsieur ! Je suis la doctoresse Hamida et on va vous conduire à l’hôpital !
Il me sourit .
-Quel est votre nom ?
Un sourire sur ses lèvres et il retombe dans les pommes !
Episode 3 Prince des sables
L’hélistation à 50 mètres , les urgentistes sont déjà là pour mettre le malade dans l’hélicoptère . Père et moi en accompagnateurs !
Nous laissons l’inconnu entre de bonnes mains pour les radios et l’opération du bras ou autres et nous voilà au poste de police pour la déclaration . Surprise ! Le commissaire nous reçoit dans son bureau et il nous fait le point :
– C’est quelqu’un de très connu . En touriste, Il a quitté son hôtel pour un trek mais il n’a pas été présent au départ ! On n’a pas retrouvé ses affaires personnelles .C’est un héritier de la couronne d’un pays européen . Tout le personnel de l’hôtel était à sa recherche, les vidéos de rentrée et de sortie de l’établissement ne montrent rien d’alarmant . On a pensé au début à des ravisseurs pour une demande de rançon . Nous suivons chaque indice pour retrouver les coupables et dès qu’il sera rétabli on lui parlera, sa famille arrive en jet privé, souhaite rencontrer les nomades qui l’ont sauvé ! L’inventaire a été fait grâce à des photos reçues en courriel des biens dérobés : Montre , chevalière ,chaîne avec une croix diamantée, téléphone , ordinateur et cartes bancaires plus quelques fringues ! Les technocrates ont fait le nécessaire pour tout bloquer et nous envoyons des indics sur les marchés pour détecter des ventes à la sauvette (sous le manteau ) et trouver des traces des commanditaires .
Son prénom Sergio .
Prince des sables
Sergio en vulnérable
Trop facile aux attaques bien ciblées
Des ennemis l’ont piégé
Dépouillé de tout
Abandonné loin de tout
Laissé au soleil de feu
La tempête de sable l’aurait enterré de peu
A la merci des hyènes et des rapaces
Aucun n’aurait connu sa race …
Car les hyènes tachetées colonisent des régions arides comme le Sahara .
Nous donnons nos coordonnées et Père et moi retournons à l’hôpital .
Il est déjà dans la chambre en soins intensifs sous bonne garde pour sa sécurité, reprendra très vite ses esprits!
Avec masque, gants et chaussons, j’entre silencieusement !
Il ouvre les yeux, me sourit et me reconnait !
– Oui , je suis Hamida la doctoresse qui vous a sorti du désert dans un état pitoyable !
Ne parlez pas ! Vous êtes sauvé , c’est le plus important ! Votre famille sera là d’un moment à l’autre et elle saura où me trouver ! Porte- vous bien du mieux que vous pouvez, Prince des sables !
Toboggan
Les indices sont minimes pour être sur les traces des malfaiteurs et ce sont des mauvais signes pour une démarche éco-touristique . La famille proche du malade est accueillie en officiel par l’ambassadeur et les dirigeants mais sans d’autres causes sur leur venue . SILENCE . Cette affaire est un secret d’Etat . Ne pas mettre en danger la famille de Hamida , la tribu des nomades et tout le peuple sahraoui (ou Sahraouis ).

Les journaux qu’un titre : Un homme disparu de l’hôtel .
Leur arrivée à l’hôpital en toute discrétion et Prince du désert peut enfin parler .
Un groupe de trek en partance de M’hamid, le dernier village avant le Sahara.
Mais j’ai compris que l’interprète était un Faux et que tout était un montage pour me capturer . Trop tard . Dans un quatre -quatre ,le long des hautes dunes de la Vallée du Drâa , les ravisseurs ont traversé une colline puis a volé tout ce que j’avais en ma possession et ont ouvert la portière et m’ont jeté ! Je me suis agrippé à un cactus , un homme est descendu , il a fait un mouvement quand il m’a déguenillé et j’ai vu un tatouage sur sa cheville droite ! Il m’a brisé le bras à coup de pied et il m’a poussé .
J’ai roulé , glissé , j’étais sur un manège de feu : tout tournait , de ma main valide je me suis recouvert le visage avec les débris de ma chemise ,puis plus rien .
Un réveil au rythme de la vie du désert.
Hamida , un doux prénom très rare , m’a ramené sur la terre .
Je continue à glisser sur ce toboggan dans son univers
Mère , j’ai vu le soleil me frapper de ses feux d’enfer
Père , pardon pour tout le mal
Un ange est venu frapper à mon cœur de mâle
Je délire mais la vérité de ce chant du ciel
Vous allez me rapatrier et je ne veux qu’elle…
Qu’elle soit ma soignante dans l’avion .
Hamida , un si doux prénom .

Je suis en retrait avec Père , cette famille royale et le commissaire . Je ne montre pas mon émotion , il ne savait pas que j’étais présente , sa mère à son chevet . De nouveau, il me voit , il me sourit .
J’interviens enfin :
– Prince du désert , je ne peux pas , vous pouvez voyager sans aucun souci d’après les diagnostic . Le toboggan de flammes n’est plus . Vous glisserez vers une totale guérison parmi les vôtres .
Je dois prendre mon poste de doctoresse officielle pour toute ma communauté d’ici peu , mes vacances ont été bien raccourcis ,à cause de cette sordide affaire ! Nous serons sereins quand les ravisseurs seront mis sous clés et jugés .
Le directeur de l’hôpital ramène tout ce beau monde dans ses bureaux pour laisser le malade récupérer ! Un thé est servi et pour la première fois Père prend la parole :
– L’hélicoptère nous attend ma fille et moi pour rentrer au district, je dois préparer la transhumance et un départ d’une caravane avec nos bêtes pour le marché ( chèvres , bœufs ) c’est notre gagne pain et nous vous souhaitons tous bon retour chez vous et que ce cauchemar soit élucidé au plus vite Monsieur le commissaire , vous avez quelques indices pour découvrir les malfrats qui courent dans ce pays cher à notre cœur !
Nous devons tous reprendre le cours de notre vie .
Les journalistes ne parleront aucunement de l’inconnu disparu . Il n’y a pas eu de demande de rançon, peut- être des hackers : les avoirs de la couronne sont encore plus sécurisés , le compte bancaire de Sergio surveillé par des yeux de la lumière .

La mélodie du désert gardera -t-elle tout son mystère ?

( A SUIVRE ) LUCYE RAYE 23 MARS 2019
Dialogues, lieux agencés EN FICTION poétique. Tous les faits, tous les sentiments, les personnages à ce roman que je me consacre ont l’exactitude rigoureuse de mon imagination alimentée de recherches sur internet .Toute ressemblance avec des événements réels, des personnes vivantes ou mortes serait pure coïncidence.

Publicités
A propos LUCYE RAYE 63 Articles
Biographie LUCYE RAYE Marie Lucie Mayot Crescence( Poétesse) : J'écris depuis mon enfance sous le pseudonyme de Lucye Raye née le 4 avril 1954 à Cilaos Île de LA REUNION (974) 10 recueils en autoédition Blurb (vente en ligne numéro ISBN ) dépôt à la BNF 3ème de classement de la ligue des poètes 2017 2ème de classement des poètes de la ligue des poètes 2016 Correspondance de poésie en liberté océan indien (concours de poésie pour les jeunes) depuis 2015 ! Mon site depuis février 2015 https://www.lucyeraye.fr Participation pour le livre " Réunion vue de l'espace " en 2014 Photos de l'astronaute Pavel Vinogradov 1er prix de poésie CRDP Polynésie en 2009 Retraitée de l'Education nationale Chevalière des palmes académiques Poétiquement vôtre !

8 Commentaires

  1. Pascale Hoarau c est un superbe récit qui nous tient en haleine merci Lucie j attends la suite avec impatience

    Dan Paheo
    💖

  2. Nom: Montagnac Béatrice
    Message: Bonjour bon dimanche Lucy
    Une magnifique suite
    Superbement poétique
    Le charme des mots
    Un beau roman entre aventure suspens et romantisme
    J’adore
    Je t’embrasse
    Béa

  3. Nom: Thierry Malet
    Message: Bonjour Lucie,
    Tu m’a assoiffé car trop peu de lecture à me mettre sous l’oeil attentif que j’ai porté à ton deuxième épisode!
    J’ai hâte de lire la suite de ce même épisode car c’est une fiction grandiose et emplie de pure imagination.
    Doux dimanche, bises

  4. DE THIERRY C’est un très bel épisode mais qui me laisse sur ma soif ;) Bon dimanche bisous Merci du partage (j’ai hâte de lire la suite!)

  5. Merci Jean Marc Poésie pour ton avis qui me touche :

    – » Prépare la suite de ton œuvre magique. Tu travailles beaucoup ! Bravo ! C’est très dense et excellent. »

  6. Nom: Thierry Malet

    Message: Bonjour Lucie,

    J’ai dû retenir mon souffle tout au long de cet épisode tant il est prenant.

    J’ai pu ressentir la chaleur et ce vent chaud du désert qui me caressait l’échine.

    Cette fiction avance au trot de chameau et il me tient en haleine.

    J’espère qu’ils trouveront rapidement les indices qui les mèneront sur les traces de ces bandits de grands-chemins ! ;)

    Sous un soleil brûlant je déclinais
    Ma vie ne tenait plus qu’à un fil !
    Puis j’ai vu des images défilaient (de filets) car on m’a bien capturé!
    Mon vieux rêve de découvrir le Nil
    En cauchemar, allait se transformer
    Quand apparût cette dame habile!
    De ses mots rassurant elle m’habillait
    C’est à ce moment que je perdis le fil !!!!
    Sentant ma dernière …/…

  7. Tia Bes Une histoire de Prince, que de similitudes avec ma propre histoire…Que de rebondissements ! Tu nous tiens en haleine. Une belle mélodie menée avec brio ! Une magnifique fiction poétique, mystérieuse et intrigante, sur fond de romance imaginaire. Aucun lecteur ne pourra être indifférent à cette « Mélodie du désert » ! Bravo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.