2ème épisode Roman poétisé ROUTE DE L’AMOUR

2ème épisode roman

2ème épisode Roman poétisé ROUTE DE L’AMOUR
Sur la fin du 1er épisode ( fiction poétique )
Je t’attends ! Je suis l’ombre de moi-même
Les rares voitures m’éclaboussent : je suis ruisselante .
L’alizé gagnant fredonne une musique de bohème .
Mes talons aiguilles dans les mains, je ne suis plus élégante :

Une paire de phares surgit de l’horizon, tu es au carrefour . A un détour d ‘un chemin, dans des îles lointaines, une furtive rencontre … Une âme soeur, une main de délivrance pour tuer la peine:
SUITE 2ème épisode
Il pleut des cordes et LUI …
S’arrête et me récupère dans ses bras musclés, me dépose délicatement sur la banquette avant avec un tapis pour réchauffer mon corps tout tremblant … Et il redémarre . Tiens je me souviens malgré les fumerolles et les vapeurs d’alcool quand je dansais en fille de nuit dans la boîte de nuit .
Défi de nuit
Avec des filles de nuit !

A talons aiguilles, je déambulais voluptueuse
Je goûtais aux douceurs infinies
J’ immergeais dans un domaine qui luit .
Que des aventures prodigieuses !

LUI était juste en bas de l’estrade et a mis quelques billets dans le filet .Il m’a donc suivie. Et sur le trottoir, j’ai repris mon vrai visage après ses ébauches jusqu’à l’aube éclose sous mon grisant personnage !
SILENCE ! Rompu avec une musique douce !
Quelle direction ? Je n’en sais rien mais je n’ai pas peur !
Subitement, il freine et se gare sur le BAU avec ses clignotants de détresse !
LUI
– Je t’emmène chez moi pour t’habiller chaudement et te refaire une santé ma belle !
MOI
– Merci monsieur !
SILENCE .
Je ferme les yeux et me laisse bercer par le bruit du moteur et le slow d’été ( une voix du siècle dernier que personne n’écoute plus en ce temps de Rap ,de Regae ou d’électro . C’est le bruit des essuis glaces qui me ramène à la réalité avec cette pluie tropicale, des similitudes avec mon île natale :
Pluie diluvienne
Je ne peux plus être tienne !
Mots orageux
Les éclairs font des jeux

Dans le ciel assombri de nuages !
Ce mur oublie mon âge :

Belle est la vie !
Souris !
Je ne suis pas au rire,
Ce ne peut être pire !

Aujourd’hui, ce sont des épines !
Demain, je porterai une capeline
Pour me protéger du soleil !
Nuages noirs dans le ciel.
Qui balbutie mes mots,
Les visiteurs l’ont dans la peau :
Ils trébuchent : est-ce beau ?

Dans ma tête ,tout se fissure
Images trop dures
Tout aura une fin
Le mur n’a plus faim !

Jonché sur un sol râpeux
En miettes et peureux !

Il s’évacuera dans la nature :
Ce sera pour une autre sculpture.

LUI touche mon front :
– Tu es fièvreuse ma Belle ! Et tu parles toute seule .On dirait que tu disais une poésie ???
MOI
– Ah ! sans aucun doute car jécris des textes qui restent dans ma cervelle .
Je suis une femme qui dérange
J’ai mon look . J’ai une âme d’ange
Je suis indiscrète
Avec une forte tête
Je suis exubérante
Mais très tolérante
Je suis excentrique en défi de nuit
Avec les filles de nuit .

En Karaoké, je chante du Patricia Kass
Mais jamais ma voix ne se casse ;
Je danse . Un coeur débordant
Un esprit d’enfant
Femme active
Je captive
Fille de nuit
Défi de nuit
Femme libérée
J’étais aimée
Et toute en liesse
Je reste poétesse
Et je dérange , beaucoup de questions sont sans réponses , tu es un LOUP en ce matin pluvieux . J’appelle silencieusement le vent à la rescousse pour pousser les nuages bien plus haut . Que la pluie cyclonique cesse !
Dans cette aurore, les lueurs éclairent comme un volcan, tout un pan du ciel est de rouge vif comme mon coeur… Le soleil t’aveugle, tu mets tes lunettes de soleil et l’île se réveille ,le levant embrasse l’horizon, une sueur me colle à la peau pourtant je frissonne.
LUI stoppe le véhicule dans une allée
La nuit s’est achevée
Mon regard s’extase devant ce paradis d’Eve
Mille arbres tropicaux protègent leur sève
Ma respiration est haletante .
Il m’ouvre la portière de manière bouleversante

C’est un nouveau jour…
Sur la route de l’amour .
Puis ce sera une nouvelle nuit
On dort le jour et on vit au delà de minuit .

LUCYE RAYE 18 septembre 2018  (A SUIVRE …)

Publicités
A propos LUCYE RAYE 59 Articles
Biographie LUCYE RAYE Marie Lucie Mayot Crescence( Poétesse) : J'écris depuis mon enfance sous le pseudonyme de Lucye Raye née le 4 avril 1954 à Cilaos Île de LA REUNION (974) 10 recueils en autoédition Blurb (vente en ligne numéro ISBN ) dépôt à la BNF 3ème de classement de la ligue des poètes 2017 2ème de classement des poètes de la ligue des poètes 2016 Correspondance de poésie en liberté océan indien (concours de poésie pour les jeunes) depuis 2015 ! Mon site depuis février 2015 https://www.lucyeraye.fr Participation pour le livre " Réunion vue de l'espace " en 2014 Photos de l'astronaute Pavel Vinogradov 1er prix de poésie CRDP Polynésie en 2009 Retraitée de l'Education nationale Chevalière des palmes académiques Poétiquement vôtre !

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.